vendredi 18 mai 2012

Créateurs et arnaqueurs

La création d’une entreprise (je ne parle pas de l’auto-entrepreneuriat ici) est assez simple. Il faut ouvrir un compte en banque, déposer un capital, publier une annonce légale, ramasser quelques papiers et confier le tout à la chambre de commerce. Sous 3 jours j’avais reçu mon Siren et sous 5 jours mes K-bis. Franchement, facile, du moment que l’on n’oublie aucune pièce demandée. J’ai même bénéficié de l’Accre, aide du gouvernement qui permet de réduire (et non pas d’annuler comme on peut l’entendre) une partie des charges sociales. Pour vous donner une idée, mon Urssaf est réduit à 514€/trimestre (une broutille heum heum…).

Lors de la création, vos coordonnées sont vendues à pas mal d’entreprises, qui vous contactent pour vous vendre leurs services. Je ne peux même plus compter le nombre de courriers que j'ai reçu me disant que je devais obligatoirement m’inscrire sur tel ou tel registre (payant bien sûr !!), alors que ce n’était pas le cas. Il faut bien dire que ces sociétés essaient de profiter de la crédulité du jeune créateur pour leur faire payer des prestations dont ils n’ont pas besoin. Mon 1er conseil serait de lire attentivement chaque courrier (recto et verso) et surtout de ne rien souscrire sans avoir vérifié la légalité/l’obligation des offres. En gros, le seul chèque que vous devez faire en créant votre entreprise est pour la chambre de commerce, ET C’EST TOUT.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire